Questionnement Professionnel

Vous vous interrogez sur les réelles intentions de votre entreprise à votre égard ? Vous vivez une « précarité subjective », qui vous insécurise ?

Cette entreprise est-elle réellement celle qui va vous offrir l’évolution à laquelle vous aspirez ?

“ Should I stay or should I go “ ?

Le Baromètre NégociaCteur

Nous vous invitons à répondre en toute confidentialité à ce petit test empirique, (sans prétention scientifique), mais qui peut vous permettre de prendre du recul sur votre situation situation professionnelle actuelle.

1. Votre dernière augmentation remonte à moins de 3 ans

 
 

2. Vos 2 dernières évaluations ?

 
 
 
 

3. Votre N+1 vous consulte plus de 3 fois par semaines sur des questions stratégiques ?

 
 

4. Votre N+1 a le vent en poupe et vous apprécie beaucoup ?

 
 
 
 

5. Vous êtes fréquemment invité à des séminaires/réunions qui ne concernent pas exclusivement votre direction?

 
 

6. Vous avez dans les 5 dernières années participé à une “formation prestigieuse” de moins de 15 jours sur un campus comme INSEAD, HARVARD, HEC … ?

 
 

7. Votre n+1 ne vous consulte que sur votre périmètre de responsabilité ?

 
 

8. L’entreprise a accepté, ou vous a proposé de participer à un executive MBA (financé par vous ou par elle)

 
 
 

9. Des évolutions stratégiques sont en cours, qui risquent d’impacter négativement votre direction ?

 
 

10. Vous vous sentez utilisé en dessous de vos capacités ?

 
 

11. Après 5 ans en expatriation, on vous demande de rejoindre le siège, mais vos fonctions ne sont pas encore clairement définies ?

 
 

12. Des rumeurs persistantes de vente de votre entreprise ou de votre BU, de fusion avec une entreprise ou BU dominante s’amplifient ?

 
 

13. Vous avez l’impression que certains de vos collègues vous évitent ?

 
 

14. Vous êtes régulièrement invité à des séminaires de formation ?

 
 

15. Un des projets dont vous êtiez responsable est un échec, même si cela n’est pas lié à vous ?

 
 

16. Un projet stratégique a été couronné de succès et d’une façon ou d’une autre votre nom est associé à cette réussite ?

 
 

Question 1 sur 16

Appelez-nous en toute confidentialité 

01 42 55 66 98

Un NégociaCteur vous rappelle sous 24 heures, en toute confidentialité
30 premières minutes offertes, pour nos premières recommandations

5 CONSEILS

 Listez et objectivez ces signaux, et leur origine

 Interrogez-vous sur les réelles intentions de l’entreprise à votre égard.

 Faites-vous réellement parti des happy few, qui font l’objet de toutes les attentions.

 Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Faites la différence entre les déclarations et la réalité.

 Trouvez les arguments pour amener l’entreprise à « sortir du bois », et prendre ses responsabilités sur votre dossier en vous repositionnant, en vous valorisant, ou en négociant des conditions de sortie satisfaisantes.

Questionnement Professionnel

Cette entreprise est-elle réellement celle qui va vous offrir l’évolution à laquelle vous aspirez ?
Un changement de manager, avec qui les modalités de coopération sont moins bonnes, que celui qui vous avait recruté, peuvent nuire à votre carrière.
Vos appuis politiques sont dans une posture moins favorable et ne sont plus en mesure de vous faire progresser dans l’organisation…
Si rien de majeur ne déclenche votre réaction, il vous semble que vous êtes moins sollicité, moins apprécié …

Cette situation ambigüe ne doit pas être laissé en l’état, et nous aidons à clarifier les intentions de l’entreprise à votre égard, en posant les questions précises et pertinentes aux acteurs dont dépend votre évolution interne.

Cette démarche permet au moins de clarifier vos attentes réciproques, et de vous remettre dans un engagement clair et sans ambiguïté, et d’anticiper, le cas échéant, sur la dégradation d’une situation, qui peut vous mettre en situation plus délicate à terme.

EXEMPLE RÉEL :

Dans une SSII, la stratégie de différenciation est remise en ( Lire la suite...)

Dans une SSII, la stratégie de différenciation est remise en cause, suite à des contre -performances commerciales.

Les dirigeants ayant initiés cette orientation première sont relégués à des fonctions moins stratégiques.

Les responsables de pôle de compétence sont donc sollicités pour se concentrer à 100% sur le développement commercial, pour staffer les consultants en mode régie.

Le problème, s’il n’avait été que ponctuel, aurait pu se comprendre, et nous invitons notre client à s’engager à fond sur le terrain commercial, d’obtenir des résultats avant d’interpeller son N+1 et son N+2, en leur signifiant que si le temporaire doit devenir durable, son parcours professionnel est remis en cause, et ses compétences technologiques risquent de se détériorer. En deux mots, la promesse employeur n’est plus tenue.  Nous entrons en négociation et obtenons une rupture conventionnelle avantageuse

Appelez-nous en toute confidentialité 

01 42 55 66 98

Un NégociaCteur vous rappelle sous 24 heures, en toute confidentialité
30 premières minutes offertes, pour nos premières recommandations